Demain nous appartient : Anne Caillon (Flore Vallorta) quitte le feuilleton et dévoile les raisons de son départ

Demain nous appartient : Anne Caillon (Flore Vallorta) quitte le feuilleton et dévoile les raisons de son départ

11 février 2022 0 Par Sandra

Demain nous appartient : Anne Caillon (Flore Vallorta) quitte le feuilleton et dévoile les raisons de son départ

Demain nous appartient : Anne Caillon

Demain nous appartient : Anne Caillon (Flore Vallorta) quitte le feuilleton et dévoile les raisons de son départ

Alors que ça fait 5 ans , qu’Anne Caillon incarne Flore Vallorta dans la série quotidienne Demain nous appartient, la comédienne va quitter le feuilleton de TF1.

En ce moment , l’ex directrice de l’hôpital est dévastée par sa rupture avec Alex continue sa descente aux enfers et dans les affres de la folie : après avoir saboté la voiture de son ex et lui avoir tiré dessus, elle s’en est pris à Maxime , qu’elle a longtemps considéré comme son fils…

Que va-t-il arriver à Flore Vallorta ? 

Télé-Loisirs : Comment allez-vous Anne ?

Anne Caillon : Bien ! Mieux que Flore en tout cas… Mais je ne peux pas aller tellement plus mal (Elle rit !)

Comment décririez-vous l’état de Flore, votre personnage ?

Pour moi, elle a décroché. Elle a accumulé beaucoup d’échecs dans sa vie sentimentale. Elle n’y croit plus, elle perd complètement pied. Elle n’est plus dans la réalité. Pour s’attaquer et mettre en danger Maxime, qu’elle considère comme son fils, c’est qu’elle est vraiment partie. Pour moi, ce n’est plus elle qui est là…

Que va-t-il se passer pour elle ?

Elle va partir en hôpital psychiatrique. On n’a pas le choix, il faut arrêter cette dame (Elle rit). C’est déjà très sympa de ne pas la mettre en prison. Mais il paraît que je fais un peu de peine donc…

La porte n’est donc pas fermée pour un retour de Flore ?

Tout est possible. C’est quelque chose qui se déciderait entre la production et moi en cas de désir mutuel. Mais les auteurs ont déjà tant de choses à faire avec les nouveaux personnages. Et je trouve ça très ! On verra. En tout cas, je ne suis pas morte (Elle rit). Cela dit, il y a aussi des morts qui reviennent !

« Ce départ arrive à point nommé dans ma vie »

Avez-vous été surprise par cette intrigue, qui entraînait, de fait, votre départ de la série ?

Non ! Elle a été le fruit d’une discussion avec le directeur de collection et les auteurs. Cela faisait un petit moment que mon personnage n’était pas très nourri et que je n’avais pas grand chose à défendre. Notamment parce que j’étais aussi moins présente sur le plateau de DNA, ayant eu quelques projets à côté. C’était donc moins facile pour les auteurs d’inventer de jolies choses pour Flore. Là, ils avaient envie de me proposer cette belle intrigue, qui représentait aussi une possible sortie pour mon personnage…

Cela vous convenait-il ?

Oui ! D’abord parce que j’étais ravie d’avoir de belles choses à jouer. Ensuite parce que c’est tombé à point nommé dans ma vie. Je n’aurais pu rêver mieux, c’était l’occasion rêvée. Le rythme de tournage de DNA est difficile à tenir quand on a une vie de famille. Ma fille me manquait beaucoup. Quand j’ai commencé Demain nous appartient, elle avait 5 ans, elle vient d’en avoir 10. Elle débute sa pré-adolescence, une période qui peut être compliquée (elle sourit). C’est bien que je sois plus présente à ses côtés à Paris ! D’ailleurs elle m’a fait la danse de la joie quand je lui ai dit que c’était terminé. Depuis des années, elle priait le petit génie du travail à Paris (Elle rit !)

« Je n’aurais pas forcément décider de partir moi-même »

Auriez-vous pu prendre la décision de partir de vous-même ?

Pas forcément. Choisir de quitter une quotidienne est une décision difficile. C’est un vrai questionnement. Car pour une comédienne, notamment de mon âge, travailler dans Demain nous appartient est une chance énorme. C’est un métier difficile, Plus on vieillit, plus c’est dur de trouver du boulot… On ne va pas se mentir. J’ai beaucoup d’amis qui ne travaille pas ! Alors jouer dans cette série était très rassurant, et très confortable. C’était comme avoir un petit CDI. Je n’aurais donc pas pu rêver mieux pour ma sortie…

Vous rappelez-vous de votre dernière scène ?

Je l’ai tournée mi-janvier. Ce n’était pas une séquence facile. Je donnais la réplique à Hector (Langevin, ndlr). C’est lui qui a annoncé, des sanglots dans la voix, que c’était ma dernière prise. Ça m’a beaucoup émue. Ensuite super, on s’est tous serrés dans les bras. C’était très doux…

Avez-vous regardé les derniers épisodes où vous apparaissez ?

Oui car ma fille est retombée dedans. J’étais curieuse de voir ce que ça donnait. Certains m’ont dit qu’ils trouvaient bizarre l’évolution de Flore. Mais je trouve qu’elle est bien amenée même si elle est rapide. Et je trouve que je m’en sors pas trop mal. Je peux constater sur les réseaux que même si les gens détestent Flore, ils peuvent aussi avoir de l’empathie pour elle. Je suis contente car cela signifie que ça fonctionne.

Flore va-t-elle vous manquer ?

Pour le moment, ça va (elle rit). Mais j’imagine que oui, cela me fera bizarre parfois. Je ne sais pas si je vais continuer à regarder DNA mais j’aime bien voir mes copains quand même. En ce moment, je trouve très amusant le décalage entre ce qu’il se passe chez les Moreno, et ce qui arrive à Flore…

« C’était une merveilleuse aventure, je n’ai aucun regret »

Quel bilan tirez-vous de ces 5 ans dans DNA ?

Quand je regarde en arrière, je suis satisfaite. J’ai travaillé dur, je n’ai jamais rien lâché. Je sais pourquoi j’ai fait ce métier. J’avais conscience que dans DNA, on s’adresse à beaucoup de gens, et que l’on traite de sujets dont les gens peuvent discuter en famille. Je trouve ça important. Tourner dans cette série, qui est regardée par des millions de téléspectateurs est très plaisant et gratifiant. Elle m’a donnée une certaine popularité, grâce à laquelle c’est plus facile pour moi pour d’autres projets. Ça n’a pas de prix ! Enfin, j’ai fait de très belles rencontres. Bref, c’était une super aventure. Je n’ai aucun regret !

Quelle est la suite pour vous ?

A priori, je devrais tourner ce printemps un long-métrage où je vais jouer la mère de Camille Lou. J’ai aussi deux projets de téléfilms, qui ne sont pas encore signés mais qui devraient également se concrétiser…

Vous pouvez continuer à me suivre sur Twitter et Facebook .