Koh-Lanta : Christelle menacée de mort sur les réseaux sociaux

Koh-Lanta : Christelle menacée de mort sur les réseaux sociaux

21 novembre 2021 0 Par Sandra

Koh-Lanta : Christelle menacée de mort sur les réseaux sociaux après qu’on a su que c’était elle qui avait dénoncé Teheiura sur la tricherie.

Koh-Lanta : Christelle

Alors qu’on vous a parlé de la tricherie de Teheiura , et que nous avons eu les différents avis d’Alexandra mais aussi de Claude et de Sam, on a eu des échos de la production de Koh-Lanta . D’autres candidats ont témoigné en anonyme ! Maintenant des menaces de mort pour la candidat, décidément cette affaire va beaucoup trop loin !

Koh-Lanta : Christelle menacée de mort sur les réseaux sociaux

L’aventurière de 41 ans qui est encore en compétition est la cible de menaces de mort et de nombreux messages haineux sur les réseaux sociaux depuis dix jours. Des internautes anonymes l’accusent à tort d’avoir dénoncé Teheiura, un des candidats populaires de l’histoire de « Koh-Lanta ». L’aventurier, qui a reconnu avoir accepté de la nourriture de pêcheurs locaux, a été évincé du jeu.

Une rumeur disait qu’un ou une aventurier(e) avait dénoncé Teheiura à la production. Or le Polynésien a spontanément avoué sa tricherie au producteur de l’émission. Pourtant le nom de Christelle a été cité dans « Touche pas à mon poste », l’émission de Cyril Hanouna, mercredi sur C8. « Mon nom a été donné sur la tricherie de Teheiura en disant en gros que c’était moi la balance. Une seule phrase a déchaîné les sympathisants de Teheiura », explique Christelle dans une interview dans le Parisien.

Parmi la vague de messages haineux, Christelle reçoit des menaces de mort. Pas question de laisser passer pour l’ex-fonctionnaire de police. Elle a déposé plainte mercredi.

« Je ne peux pas laisser passer ça. J’espère qu’on les retrouvera et qu’il y aura une réponse pénale ».

Le producteur de « Koh-Lanta », a d’ailleurs publié un nouveau message mercredi sur son compte Twitter pour rappeler que « Koh-Lanta » est un jeu et

« qu’aucun événement lié à ce jeu ne donne le droit à l’envoi d’injures, de menaces et de messages haineux ».

Christelle n’est pas la seule aventurière visée. Coumba, une candidate au caractère bien trempé, éliminée récemment, a été la cible de messages haineux. Régis, ancien candidat de « Koh-Lanta », invité de Cyril Hanouna mercredi, a confié avoir reçu des menaces de viol sur sa fille.

Consciente du comportement d’une partie des internautes, la production de « Koh-Lanta » a équipé les téléphones des aventuriers de l’application Bodyguard qui filtre les commentaires haineux sur Twitter et YouTube et les bloque avant qu’ils ne s’affichent sur le téléphone.

N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire, je suis intéressée.

Vous pouvez continuer à me suivre sur Twitter et Facebook .